dessin-fleurs-prairies-champs-bois-millefeuille-achillea-millefolium-herbe-aux-charpentiers-saigne-nez
Medicinal Plants

Les simples et leur usage : l’achillée millefeuille

Written by on January 25, 2017

L’achillée millefeuille

Achillea millefolium, astéracées

Herbe aux charpentiers, herbe aux militaires, herbe aux coupures, sourcils de vénus.

Occitan : l’erba dau charpentier, la trunija roge, l’erba dau dindons

On rencontre très souvent l’Achille millefeuille en compagnie du plantain et de la pâquerette, et dans des lieux assez variés, régulièrement fauchés ou cultivés. Ses feuilles caractéristiques lui ont donné son nom. Ses racines un peu rosées, franchement traçantes forment un véritable réseau en chignon. le parfum de la plante est aromatique et puissant quand on la froisse.

L’achillée millefeuille tire son nom d’une légende voulant que, vers 1200 avant notre ère, Achille, sur les conseils des Centaures, l’ait utilisée pour soigner les guerriers blessés. Jusqu’au XIXe siècle, les soldats l’ont employée pour arrêter le sang des blessures, prévenir l’infection des plaies et en accélérer la cicatrisation, d’où son nom d’« herbe militaire ».

Son amertume caractéristique en a fait un ingrédient de choix pour la composition d’un grand nombre de préparations toniques : vins et alcools aromatisés, tisanes, salades agrémentées des fleurs de la plante, et diverses autres préparations dont certaines subsistent encore en Europe.

La cueillette

les jeunes feuilles peuvent être récoltées à la main, au printemps. Les sommités fleuries se récoltent en été, de juin à septembre, au couteau ou à la faucille. Les inflorescences se pincent entre deux doigts, en tout début de floraison, lorsque la tige est encore tendre. L’achillée se sèche très facilement et se conserve très bien. Il faudrait la cueillir en plein soleil, car son huile éthérée et sa force thérapeutique est augmentée de ce fait.

Il est possible de les confondre avec les camomille matricaires à feuilles très découpées, mais ces plantes sont soit inodores, soit d’un parfum plutôt suave et fruité. Leurs capitules sont plus grands.

Les vertus médicinales 

En interne :

Antispasmodique et décongestionnante, l’achillée millefeuille soulage les troubles digestifs, mais aussi les douleurs menstruelles.
Peptique, elle aide à la digestion et soigne la dyspepsie.
Emménagogue, elle stimule le flux sanguin de la région pelvienne et de l’utérus.

En externe :

Cicatrisante et coagulante, appliquée en compresse, elle aide à stopper les saignements et à participer à la cicatrisation des plaies.
Anti-inflammatoire, elle soulage les inflammations cutanées.
Antispasmodique, utilisée en bain de siège, elle soulage les douleurs menstruelles.
Antiseptique, elle aide à éviter les infections.

L’achillée millefeuille est un excellent auxiliaire pour toutes les maladies graves, et elle est surtout une plante très utile aux femmes. Qu’il s’agisse d’une jeune fille ayant tendance à avoir des règles irrégulières, ou d’une femme d’un certain âge en pleine ménopause, pour toutes les femmes à toutes les périodes de leur vie, il est important de boire de temps à autres une tisane d’achillée. En effet cette plante a une influence très positive sur le bas ventre de la femme.

L’achillée agit directement sur la moelle et y active la formation de sang. Elle est donc très utile en cas de maladies de la moelle pour lesquelles la médecine traditionnelle ne trouve plus de remède, même en cas de carie des os, lorsque l’on fait des cures de tisane, des bains et des frictions avec de la teinture d’achillée.

En cas d’hémorroïdes saignant beaucoup, ainsi qu’en cas de lourdeurs d’estomac, d’aigreurs d’estomac, l’achillée agit très rapidement. En cas de refroidissements, douleurs rhumatismales, boire autant d’achillée que possible. Elle permet une activité régulière des reins, combat le manque d’appétit, les ballonnements, les troubles du fois, les inflammations des voies digestives et intestinales, elle augmente l’activité des glandes intestinales et permet de ce fait d’avoir des selles régulières.

(Maria Treben )

Il faut éviter les usages prolongés ( pas plus de deux semaines) et le surdosage ( pas plus d’une pincée par tasse).

Infusion : ébouillanter une cuillérée à soupe bombée avec un quart de litre d’eau, laisser infuser rapidement.

Teinture d’achillée : remplir une bouteille jusqu’au goulot de fleurs d’achillée cueillies au soleil, sans forcer, et recouvrir d’eau de vie de grain ou de fruit à 38 ou 40 %. Laisser reposer au soleil ou à proximité d’une source de chaleur pendant 14 jours.

Bain de siège : faire macérer pendant la nuit 100g d’Achille (toute la plante) dans de l’eau froide, réchauffer le lendemain jusqu’à ébullition, et ajouter à l’eau du bain (se renseigner auparavant sur les bains de siège)

En cuisine

Les jeunes feuilles sont comestibles, cuites ou en salade. Leur saveur aromatique prononcée ( un peu amère ) en fait un ingrédient intéressant.
Hachées menu, elles peuvent remplacer le persil dans vos plats.

FIN

heliotherapy

Therapeutic exposure to sunlight.
insolation
Subscribe to Newsletter

January 24, 2017

January 26, 2017